mardi 28 février 2017

Le marché de la musique français dopé aux hormones de croissance du streaming

L'industrie musicale est la première à passer d'une économie de la propriété à une économie de l'accès. Les droits de propriété intellectuelle de la musique n'ont pas disparu. Ils sont toujours exploités. Ce qui disparaît peu à peu, c'est l'attachement du consommateur à la propriété d'un support physique.

Le téléchargement, qui a tenté de transposer cette notion de propriété du contenant garante de l'accès au contenu dans l'environnement numérique, est en train de mourir de sa petite mort. Avec une nouvelle baisse de ses revenus de 22 % l'an dernier en France, selon les chiffres publiés ce matin par le SNEP, il rapporte de moins en moins aux labels et maisons de disques : moins de 20 % du chiffre d'affaires de gros du numérique en 2016, contre près de 80 % pour le streaming, qui a progressé de 37 % en valeur sur la période.

lundi 27 février 2017

My major is rich

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 9,4 % lors de son dernier exercice clos en septembre 2016 (13 % à taux de change constant), la maison de disques Warner Music entamait une percée remarquable : 280 millions de dollars de mieux qu'en 2015 ! Son bénéfice net, de 30 millions de dollars sur la période, succédait à de lourdes pertes enregistrées les années précédentes (88 millions de dollars en 2015 ; plus de 300 millions de dollars en 2014). La percée de la plus petite des majors s'est confirmée au dernier trimestre de l'année : avec des revenus toujours en progression de 8 % par rapport au dernier trimestre 2015.

jeudi 23 février 2017

Tyrannie du choix : les stratégies d'évitement du playlisteur



On se plaint souvent que les algorithmes nous enferment dans une logique d'écoute musicale qui ne favorise pas vraiment la diversité et la prise de risque. C'est bien expliqué dans cet article. Je constate pour ma part qu'on n'a pas besoin des algorithmes pour s'enfermer tout seul dans des réflexes un peu pavloviens.

mercredi 22 février 2017

Ma playlist la plus virale sur Spotify


Avec 327 abonnés au compteur, mon Best Of Ben Harper est ma playlist la plus virale sur Spotify. Comme je ne l'ai pas encore publiée ailleurs (grâce à Soundsgood, vous pouvez désormais l'écouter sur d'autres plateformes de streaming), je n'ai pas testé tout son potentiel. En général le nombre d'abonnés à mes playlists Spotify se compte sur les doigts d'une main.

mardi 21 février 2017

Portrait musical de l’ultra-prolifique Zappa



C'est une entreprise assez périlleuse de vouloir dresser le portrait musical de l’ultra-prolifique Frank Zappa, lorsqu'on sait qu'il affiche une bonne soixantaine d’albums au compteur, si l’on considère ses nombreux disques live et posthumes : de Freak Out (1966) à One Size Fitz All (1975), de Hot Rats (1969) à Apostrophe (1974), ou de Zoot Allures (1976) à Sheik Yerbouti et Joe’s Garage 1, 2 et 3 (1979), sans oublier l’incontournable live Zappa in New York (1978), pour n’en citer que quelques uns parus de son vivant.

lundi 13 février 2017

Tribulations d'un consommateur de streaming

Écouter de la musique enregistrée n'a pas toujours un coût pour l'auditeur, mais les créateurs, éditeurs, interprètes, producteurs et autres ayant droit de cette musique sont toujours supposés percevoir une compensation.

Cette compensation provient de la licence légale à la radio, des droits d'exécution publique que perçoivent les sociétés de gestion collective auprès de chaînes de télévision et des FAI, de ceux qui sont collectés auprès des lieux sonorisés (bars, restaurant, commerces, clubs...), et bien sûr, pour ce qui est de l'écoute dans un cadre privé, de la vente de disques et de musique en téléchargement, ou du streaming.

Dot Blockchain Music: the overall technical architecture


Presented by Chris Tse, Tech Lead of the dotBC Open Source Project. 

In this talk, Chris covers how the dotBC open source project combines blockchain nodes, cloud gateways, semantic graph, and a new file format called .bc to form a decentralized interoperability framework for the music ecosystem. Recorded on February 7, 2017 in New York City.

Slides are available at: https://speakerdeck.com/christse/dotb...

vendredi 10 février 2017

To read list of the week #1

US Music Industry Report 2016 - BuzzAngle Music

Il y a eu plus de diffusions de chansons au quotidien sur les plateformes de streaming audio et vidéo américaines en 2016 (1,2 milliard en moyenne) qu'il ne s'en est vendu en téléchargement sur toute l'année (734 millions), souligne BuzzAngle Music dans son dernier US Music Industry Report 2016, paru début janvier. Le nombre de streams audio a franchi la barre des 250 milliards sur l'ensemble de l'année. Un chiffre en hausse de 82,6 % sur un an.

Digital Music Outlook 2016 - Statista

Selon les projections publiées par Statista sur l'évolution du marché numérique de la musique dans son Digital Music Outlook 2016, les revenus globaux du streaming, gratuit et payant confondus, devraient connaître une taux moyen annuel de croissance supérieur à celui du nombre d'utilisateurs sur la période 2016 - 2021.

Internet Radio Trends Report 2015 - XAPP Media

Le marché de la publicité audio sur Internet est à peine émergent et promis à une bel avenir. Il pourrait peser 4 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2017, selon XAPPmedia, webradios, radio interactive et streaming à la demande confondus, contre 2 milliards en 2014. Avec l'élargissement de l'audience du streaming et la progression du nombre d'heures d'écoute, l'inventaire publicitaire croît.

Worldwide Independent Market Report - WIN

La part de marché des labels indépendants de musique est généralement évaluée en part "distributeurs", ce qui ne reflète pas la réalité de leur poids économique réel, plus de la moitié d'entre eux (52 %) étant distribués par des majors ou des distributeurs leur appartenant. C'est la réalité pointée du doigt par le World Independant Network (WIN), un réseau mondial informel de labels indépendants et de syndicats professionnels, dans son premier rapport sur le marché indépendant de la musique.

Blockchain and live music, not only a ticketing revolution

Blockchain technologies have many potential applications in the field of performing arts. They would permit to freely implement contactless payment systems or the control of nominal tickets ; but also to take over control of the second market of reselling tickets online ; and to issue and distribute electronic tickets in a highly secure manner. The emergence of blockchain technologies, like that of the Web in the 1990s, is a long-term, deep and fundamental evolution.

jeudi 9 février 2017

An analysis of the worldwide music streaming market

More and more consumers of streaming music subscribe to paid services like Deezer or Spotify. The number of subscribers to streaming services worldwide even tends to grow faster than their overall number of users, as evidenced by Spotify data for the period from September 2011 to June 2015.

mercredi 8 février 2017

Quelle évolution pour le marché mondial du streaming ?

De plus en plus de consommateurs de musique en streaming s'abonnent à des services payants comme Deezer ou Spotify. Le nombre d'abonnés à des services de streaming payants dans le monde a même tendance à croître plus vite que leur nombre global d'utilisateurs, comme le démontrent les données de Spotify sur la période de septembre 2011 à juin 2015.

mardi 7 février 2017

Dialogue sur le rôle de la data dans le marketing de la musique










Yvan Boudillet (ex-EMI France, fondateur de The Lynk) et David Weiszfeld (ex-Universal Music, fondateur de Soundcharts) échangent sur ce qu'est devenu le rôle de la data dans le marketing de la musique.









Le streaming payant s'impose aux Etats-Unis

Il y a eu plus de diffusions de chansons au quotidien sur les plateformes de streaming audio et vidéo américaines en 2016 (1,2 milliard en moyenne) qu'il ne s'en est vendu en téléchargement sur toute l'année (734 millions), souligne BuzzAngle Music dans son dernier US Music Industry Report 2016, paru début janvier.

lundi 6 février 2017

Dans l'angle mort de la vente directe

On manque quand même passablement de data dans le music business. A peine parvient-on à apprécier à peu près correctement, en 2016, la part de marché réelle des indépendants sur un certain nombre de marchés.  Aucun indicateur, en revanche, sur ce qui constitue certainement une part de moins en moins négligeable des ventes de musique : celles qui se font en direct, sur des plateformes comme Bandcamp.

Le SNEP confirme le retour à la croissance du marché français

Avec une progression de ses revenus de 8,5 % sur les 9 premiers mois de 2016, le secteur de la musique enregistrée en France semblait s'acheminer vers un net retour à la croissance sur l'ensemble de l'année. Le SNEP a confirmé une progression significative du marché, en amont de la publication de son bilan définitif fin février.

vendredi 3 février 2017

La « blockchain » déchiffrée, ses technologies émergentes dans le spectacle vivant

Le succès de la monnaie virtuelle Bitcoin a suscité un intérêt soudain pour sa technologie adjacente de "blockchain". Les technologies de blockchain permettent d'assurer la confiance dans la monnaie Bitcoin et dans ses échanges, sans qu'aucune autorité centrale n'intervienne entre deux parties.

Distorsion de réalité dans le streaming

Discussion à propos des soupçons de fraude dans le streaming hier sur FB. Le quotidien Les Echos résume très bien l'affaire ici. Le SNEP s'étonne des performances de certains artistes de rap, et craint que des batteries d'ordinateurs ne tournent "en boucle" pour gonfler artificiellement le nombre d'écoutes qu'ils enregistrent.

La vraie part de marché des indés

La part de marché des labels indépendants de musique est généralement évaluée en part "distributeurs", ce qui ne reflète pas la réalité de leur poids économique réel, plus de la moitié d'entre eux (52 %) étant distribués par des majors ou des distributeurs leur appartenant.